Une maison dans tous ses états… - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Journal Articles Archéopages : archéologie & société Year : 2018

A house in all its forms...

Une maison dans tous ses états…

Abstract

An excavation carried out in 2014 by Inrap in Ahuy (Côte-d'Or) revealed a stately residence, on the southern edge of the former village. The first house is built on wooden poles and rests partly on a cellar. In the 13th century, when the canons of Saint-Etienne de Dijon become owners of this parcel, a new L-shaped house is built, consisting of three rooms, including a semi-buried cellar. To the east, is located a small garden or courtyard, enclosed by a semi-circular low wall. The configuration of this building, its dimensions, comparison with other sites of the region and the collected furniture indicate that we are in the presence of a rich dwelling. The site underwent a profound transformation at the beginning of modern times: some buildings were destroyed, others rebuilt and low areas filled and levelled. Two large courtyards were then extended, north of a new building, erected on the former house of the eleventh century. During the French Revolution, this estate is sold as Bien national (national property) and partly razed.
Une fouille réalisée en 2014 par l’Inrap à Ahuy (Côte-d’Or) a mis au jour un habitat privilégié, en bordure sud du village ancien. La première maison est construite sur poteaux de bois et repose en partie sur une cave maçonnée. Au XIIIe siècle, quand les chanoines de Saint-Étienne de Dijon deviennent propriétaires de cette parcelle, une nouvelle maison est construite sur un plan en L, formée de trois pièces, dont un cellier semi-enterré. À l’est, se développe un petit jardin ou une cour, fermée par un muret en arc de cercle. La configuration de ce bâtiment, ses dimensions, la comparaison avec d’autres sites de la région et le mobilier récolté indiquent que nous sommes en présence d’une riche maison d’habitation. Le site subit une profonde transformation au début de l’époque moderne : certains bâtiments sont détruits, d’autres reconstruits et les zones basses comblées et nivelées. Deux grandes cours se développent alors, au nord d’un nouveau bâtiment, posé sur l’ancienne maison du XIe siècle. Lors de la Révolution française, ce domaine est vendu comme Bien national et en partie rasé.

Dates and versions

hal-02463030 , version 1 (31-01-2020)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Stéphanie Morel-Lecornué. Une maison dans tous ses états… : La résidence seigneuriale d’Ahuy entre le XIe et le XVIIIe siècle. Archéopages : archéologie & société, 2018, 46, pp.60-69. ⟨10.4000/archeopages.4182⟩. ⟨hal-02463030⟩

Collections

INRAP
33 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More