Du vin en Bretagne dès le premier âge du Fer ? - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Journal Articles Archéopages : archéologie & société Year : 2020

Du vin en Bretagne dès le premier âge du Fer ?

Abstract

Les analyses chimiques de contenus organiques permettent, à partir de biomarqueurs du raisin et de biomarqueurs de fermentation, d’identifier la présence de vin (ou de son dérivé le vinaigre) à l’intérieur de différentes catégories de céramiques armoricaines de l’âge du Fer. La question essentielle est celle de la provenance de ce vin, en sachant que les premières amphores vinaires n’arrivent en Bretagne qu’au IIe siècle av. n. è. S’agit-il d’un vin méditerranéen importé dans des contenants périssables ou d’un vin produit localement ? Si l’hypothèse de vin produit en Bretagne protohistorique paraît au premier abord incongrue eu égard aux sources littéraires antiques et aux conditions climatiques de la péninsule, différents éléments permettent, voire exigent, de lancer le débat. D’une part ont existé, au moins dès le Moyen Âge, des vignobles exploités en différents endroits de la Bretagne et d’autre part, pour l’époque protohistorique, la présence de vigne sauvage est solidement attestée par les données archéobotaniques. Les boissons fermentées produites durant l’âge du Fer en Europe tempérée ne se limitaient sans doute pas à la bière et à l’hydromel. L’absence de viticulture et de viniculture n'interdisait pas l’utilisation ponctuelle et opportuniste des baies de vigne sauvage.

Dates and versions

hal-02944258 , version 1 (21-09-2020)

Identifiers

Cite

Anne-Françoise Cherel, Dominique Frère. Du vin en Bretagne dès le premier âge du Fer ? : Fabrication et consommation locales. Archéopages : archéologie & société, 2020, Alcools, 47, pp.12-23. ⟨10.4000/archeopages.5018⟩. ⟨hal-02944258⟩
89 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More