Mesolithic settlement on la Haute-Île in Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis, France): between funerary and domestic functions - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Journal Articles Bulletin de la Société préhistorique française Year : 2020

Mesolithic settlement on la Haute-Île in Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis, France): between funerary and domestic functions

Caroline Peschaux
Alexandre Deseine
  • Function : Author
Yann Le Jeune
  • Function : Author
Benjamin Marquebielle
Boris Valentin

Abstract

The site of la Haute-Île in Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) is located in a meander of the Marne where a Holocene paleosoil is preserved over a surface of 3 400 m2, on the paleobank of a former island. This paleo-soil contains the remains of several Mesolithic occupations (as well as some sparse remains from the Neolithic and Protohistoric periods). The site was partially excavated as part of preventive (2000-2004), then programmed operations (2011-2015), which revealed, for the Mesolithic: on one hand, a group of graves (four, for the moment), which represent the fourth known cemetery in France for this period; and, on the other hand, abundant remains (lithic industry, fauna, osseous industry) indicating the presence of several successive domestic occupations. Radiocarbon dates reveal that the necropolis is older than the domestic remains, indicating several phases of site use during the Mesolithic, with, first of all, a mainly funerary use towards the middle of the seventh millennium before our era (transition between the first and second Mesolithic), followed by several domestic occupations during the sixth millennium (second Mesolithic i.e., late and final Mesolithic).
Le site de la Haute-Île à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) se trouve sur la rive droite de la Marne, au sein d'un méandre situé à 15 kilomètres en amont de Paris (fig. 1). L'important potentiel archéologique a été mis en évidence à partir de 1999 lors des opérations préventives liées à l'aménagement de ce terrain en parc urbain. Ces premiers travaux ont révélé que le méandre correspond à une ancienne île conservant un paléosol holocène au niveau de sa paléoberge-est (fig. 1). Partiellement fouillé dans un cadre préventif (2000-2004) puis programmé (2011-2015), ce paléosol, dont l'extension est estimée à 3 400 m2 (fig. 3), contient les trois espaces typiques de bord de rivière : berge, rive (en partie organique) et chenal (fig. 2). Sur la berge, seul espace pour l'instant fouillé, les occupations sont regroupées au sein d'une même unité de sol complexe correspondant à des « sols cumulés ». Ce niveau est très riche en matériel archéologique accumulé avec peu d'apport sédimentaire et d'importants phénomènes de pédogénèse. Des études géostatistiques (par projection altitudinale de l'ensemble des artefacts et écofacts) ont néanmoins permis de repérer que cette couche conserve une microstratigraphie composée d'au moins deux niveaux « fantômes » (fig. 4). Bien que livrant des témoins fugaces d'occupations néolithiques et protohistoriques, ces « sols cumulés » sont surtout riches en vestiges mésolithiques avec des témoins d'activités funéraires et domestiques.
No file

Dates and versions

hal-03222586 , version 1 (10-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03222586 , version 1

Cite

Caroline Peschaux, Alexandre Deseine, Charlotte Leduc, Yann Le Jeune, Benjamin Marquebielle, et al.. Mesolithic settlement on la Haute-Île in Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis, France): between funerary and domestic functions. Bulletin de la Société préhistorique française, 2020, 117 (4), pp.547-581. ⟨hal-03222586⟩
154 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More