Gergovie et les sites arvernes. La gestion patrimoniale d’un ensemble à l’histoire complexe - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Journal Articles Archéopages : archéologie & société Year : 2022

Gergovie et les sites arvernes. La gestion patrimoniale d’un ensemble à l’histoire complexe

Abstract

Gergovie a largement participé à la construction du récit national et a été, de ce fait, au centre d’enjeux dépassant le seul questionnement archéologique. Les fouilles de 1862 ont permis d’ancrer territorialement le lieu de la célèbre bataille, mais paradoxalement, les premières recherches ont peu concerné le site lui-même et plus son proche voisinage, notamment les camps césariens, laissant la place aux contestations quant à sa localisation. Aujourd’hui encore, le territoire sur lequel s’installe l’oppidum est finalement mieux connu que le site lui-même, en raison notamment d’une intense activité d’archéologie préventive. Ce déficit documentaire est peu à peu comblé par la réalisation de fouilles programmées. L’apport croisé des archéologies programmée et préventive permet aujourd’hui de proposer un discours patrimonial renouvelé. Il conduit à la mise en place d’une protection nouvelle, fruit d’un étroit partenariat entre l’État et les collectivités territoriales, qui s’étend sur un territoire élargi incluant Gergovie, les oppida voisins et les camps césariens.
No file

Dates and versions

hal-04107679 , version 1 (26-05-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04107679 , version 1

Cite

François Dumoulin, Yann Deberge. Gergovie et les sites arvernes. La gestion patrimoniale d’un ensemble à l’histoire complexe. Archéopages : archéologie & société, 2022, Hors série 6, pp.383-391. ⟨hal-04107679⟩
20 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More