Un assemblage de restes de bovins au sein de l'établissement élitaire laténien de Palaiseau « les Trois Mares » (Essonne) - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Journal Articles Revue archéologique d'Île-de-France Year : 2023

Un assemblage de restes de bovins au sein de l'établissement élitaire laténien de Palaiseau « les Trois Mares » (Essonne)

Abstract

The site of Les Trois Mares at Palaiseau (Essonne, France) was excavated during several operations in rescue archaeology since the early 2000s. These excavations revealed a large establishment occupied by a local Celtic elite from La Tène C until the Gallo-Roman period and seemingly of regional importance. It is characterized by a habitat inside an imposing ditch enclosure, a metallurgical workshop area and by farming practices. The 2012 excavation of a pit in the artisanal zone revealed a homogeneous and original faunal assemblage, consisting of the heads and the hands and feet of two cows and two calves. The animals have been butchered simultaneously and the meatiest parts had been recovered. The quality and quantity of the meat produced fully confirm the importance of this establishment, and, to our knowledge, its singularity. In this context, the discovery of this assemblage raises questions about the motivations that led to the simultaneous slaughter of four cattle and the removal of the meatiest parts. Some of them had not been consumed but left in the pit, notably the heads, yet much appreciated during the Celtic period.
Le site des « Trois Mares » à Palaiseau (Essonne) a fait l’objet de nombreuses opérations d’archéologie préventive depuis le début des années 2000. Ces opérations ont mis au jour un important établissement d’une élite gauloise locale, initié dès La Tène moyenne et perdurant jusqu’à la période gallo-romaine. Il se caractérise par un habitat au sein d’un enclos fossoyé imposant, d’un secteur artisanal en métallurgie, et de pratiques agro-pastorales. La fouille menée en 2012, dans le secteur artisanal de cet établissement, a révélé, dans une fosse, un assemblage osseux homogène et original regroupant les têtes osseuses et les extrémités des membres de quatre bovins, deux vaches et deux veaux. Ces animaux ont été traités au cours d’un même évènement pour récupérer les parties les plus charnues. La quantité et la qualité de la viande produite confirment pleinement l’importance de cet établissement et, à notre connaissance, sa singularité. Dans ce contexte, la découverte de cet assemblage pose question sur les motivations qui ont conduit à l’abattage de ces quatre bovins simultanément, à en récupérer les parties les plus charnues mais à en délaisser certaines, notamment les têtes, pourtant appréciées à la période gauloise.
Embargoed file
Embargoed file
0 2 3
Year Month Jours
Avant la publication

Dates and versions

hal-04288763 , version 1 (16-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04288763 , version 1

Cite

Cyril Giorgi, Grégory Bayle, Lionel Gourichon, Wejden Ben Dhafer, Eva- Maria Geigl. Un assemblage de restes de bovins au sein de l'établissement élitaire laténien de Palaiseau « les Trois Mares » (Essonne). Revue archéologique d'Île-de-France, 2023, 13, pp.179-212. ⟨hal-04288763⟩
10 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More