Chapitre 4. Pratiques funéraires et population inhumée - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Book Sections Year : 2020

Chapitre 4. Pratiques funéraires et population inhumée

Abstract

À la nécropole antique localisée à l’entrée sud de la ville, en fonction jusqu’au milieu du IIIe siècle, succèdent après une période non documentée, probablement à partir du Ve siècle, le cimetière chrétien associé au centre religieux de la place Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny au sud puis, vers le VIIIe ou la fin du VIIe siècle, celui dit de Saint-Julien au nord (fig. 4). Le premier cimetière est abandonné au plus tard à la fin du Xe siècle. L’espace funéraire se déplace alors vers l’ancien centre de Rodumna où un lieu d’inhumation est déjà en place. En ce second lieu, deux inhumations ont été datées, l’une fin VIIe-fin IXe siècle, l’autre dernier quart du VIIIe-fin du Xe siècle. Une église dont le vocable Saint-Julien apparaît dans les textes seulement au XIVe siècle y est peut-être implantée.
No file

Dates and versions

hal-03235066 , version 1 (25-05-2021)

Identifiers

Cite

Jean-Luc Gisclon. Chapitre 4. Pratiques funéraires et population inhumée. Monique Le Nézet-Célestin. Roanne au Moyen Age : Une histoire renouvelée par l'archéologie récente (Ve siècle - milieu XVe siècle), DARA | 49, Alpara, MOM Éditions, pp.125-148, 2020, 9782916125145. ⟨10.4000/books.alpara.5172⟩. ⟨hal-03235066⟩
25 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More