L’adaptation des méthodes de diagnostic archéologique à une surface préalablement décapée : le site antique de Servon (Seine-et-Marne), "Parc de la Roseraie" - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Journal Articles Revue archéologique d'Île-de-France Year : 2020

L’adaptation des méthodes de diagnostic archéologique à une surface préalablement décapée : le site antique de Servon (Seine-et-Marne), "Parc de la Roseraie"

Abstract

Une opération de diagnostic a été prescrite en 2015 par le Service régional de l’archéologie sur la commune de Servon (Seine-et-Marne) suite à un aménagement non déclaré. Les 6,5 ha de terrain étant déjà presque totalement décapés au moment de l’intervention, une modification des techniques habituelles de diagnostic a été envisagée en adjoignant aux tranchées des zones de prospection de surface. Ceci a conduit à la découverte d’une occupation antique assez luxueuse, active entre les Ier et IIIe siècles.
No file

Dates and versions

hal-03249601 , version 1 (04-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03249601 , version 1

Cite

Vincent Damour. L’adaptation des méthodes de diagnostic archéologique à une surface préalablement décapée : le site antique de Servon (Seine-et-Marne), "Parc de la Roseraie". Revue archéologique d'Île-de-France, 2020, 11. ⟨hal-03249601⟩

Collections

INRAP
33 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More